Pourquoi ces tarifs?

J’ai dernièrement publié un article sur mon compte facebook (si vous ne me suivez pas sur facebook, rejoignez moi!). J’aimerai également vous le partager ici, le voici donc: 
 
« Bonjour à vous, mes chers abonnés. Vous vous apprêtez à lire mon premier article (roulement de tambours !). J’ai besoin de vous expliquer certaines choses, de prendre le temps et de vous emmener avec moi dans mon monde.
 
Je reçois de nombreux messages me demandant mes tarifs. Peu de ces messages aboutissent à une séance photo car beaucoup trouvent mes tarifs trop cher (je sais, c’est un investissement). Je profite donc de ce petit post (je pense qu’il ne sera pas si petit que ça…) pour vous expliquer pourquoi et comment.
 
Tout d’abord, je dispose d’un matériel professionnel. Ça m’a pris des mois, des années de sacrifice et un merveilleux copain pour arriver à m’équiper correctement. J’ai un boitier Canon (la marque hein, même si mon boitier est plutôt beau gosse), des objectifs Canon également et du matériel studio professionnel. J’aurais pu, comme beaucoup de photographes en début de carrière, m’acheter un kit chinois accessible pour commencer (certains kits sont de qualité, je ne critique pas). Mais j’ai préféré garantir le résultat et la sécurité. Certains kits bas de gamme peuvent exploser ou tomber, ça ne fait franchement pas pro, non ? (c’est arrivé à des collègues photographes, si si je vous jure !). Au-delà du matériel professionnel, encore faut-il savoir l’utiliser. Ce qui m’amène au second point de cet article.
 
Je ne suis pas devenue photographe du jour au lendemain. Après avoir côtoyé des photographes plus talentueux les uns que les autres (j’ai été modèle photo pendant 5 longues années), j’ai affirmé mes goûts pour la qualité, la classe et l’artistique. Je ne suis pas très patiente avec moi-même et je suis vraiment exigeante, j’ai donc suivi des cours et workshop. Le premier cours m’a permis de gérer mes réglages sur mon boitier et d’apprendre à m’en servir. Mon but ultime dans la photo étant les photos grossesses et nouveau-nés, j’ai décidé de m’inscrire à mon premier workshop. J’ai appris avec la meilleure dans le domaine en Europe et vous vous doutez bien que les connaissances et le savoir-faire, ça se paie ! (et c’est tout à fait normal). J’ai fait un bon énorme en avant après ce workshop et j’ai enfin pu commencer à photographier les bébés trop mignons/craquants que j’aime tant. Les connaissances et la pratique, voici donc mon 2ème investissement dans la photo.
Ces 2 premiers points m’amènent au 3ème.
 
La sécurité. C’est, à mon sens, la chose la plus importante lors de mes séances, notamment les séances nouveau-né et bébé. (Bon, les autres séances aussi, mais je ne manipule pas maman comme je manipule bébé ^^). Dans ce domaine, vous pouvez parfaitement me faire confiance. J’ai appris, étudié, j’ai pratiqué, regardé des vidéos, j’ai lu beaucoup et je sais parfaitement ce que je fais. Je connais la physiologie de bébé, je sais exactement comment le prendre et dans quelles positions je peux le mettre sans prendre de risques. Je pense sincèrement que certains photographes non spécialisés nouveau-né ne se rendent pas compte de l’importance de ce point (si vous saviez ce que j’ai déjà vu passer sur facebook comme photos… ça me hérisse les poils !) Et en plus de ça, mon matériel est complètement adapté aux tout petits (si ça, ce n’est pas merveilleux ^^).
 
J’aimerai également vous parler de mes accessoires. Comme tout le monde, j’ai testé le « made in China ». Je n’ai pas aimé pour 2 raisons ; la première étant l’aspect vraiment cheap et la seconde, je ne savais pas d’où venaient les textiles utilisés. Tous mes accessoires viennent d’Europe et sont réalisés par des créateurs/stylistes spécialisés dans la photographie de grossesses et nouveau-né. Je privilégie donc la qualité et le haut de gamme, même si cela a un prix. Si vous saviez le montant de mes investissements en accessoires, vous auriez envie de me taper (spéciale dédicace à mon chéri et ma petite sœur ). Je mets mes accessoires (robes de grossesses et tous les accessoires nouveau-nés) à disposition gratuitement (et il y en a vraiment beaucoup) pour vous permettre d’avoir des photos personnalisées et mettre en valeur mes modèles.
 
Pour terminer (et oui, on arrive déjà presque à la fin de l’article), je ne peux pas vous laisser sans vous expliquer mon amour pour ce métier. Je suis une passionnée, j’aime vous voir belles, mesdames, j’aime voir vos yeux briller quand vous voyez les photos de votre enfant. A chaque séance, je donne le meilleur de moi-même pour que vous repartiez avec de beaux souvenirs. Je prends mon temps, je discute avec vous et réponds à vos questions. Je ne compte pas les heures durant la séance photo. Je ne vous parle pas non plus des heures passées sur mon ordinateur à trier vos photos et à retoucher votre sélection (ah ben si, je vous en parle ^^). Certes, c’est ma passion, mais je ne compte pas les heures passées avec vous et sans vous pour vous fabriquer vos souvenirs.
 
 
Voilà, mon premier article est maintenant terminé (ohh noooooooon). J’espère que vous avez trouvé certaines réponses à vos questions. Vous adhérez ou pas, chacun est libre de penser ce qu’il veut. Mais je tenais à vous expliquer pourquoi. Pourquoi ce sont ces prix que j’applique et quel est mon point de vue. Certes, vous trouverez toujours moins cher, mais les connaissances et le savoir, ça a un prix.
 
ps: je vous ai mis une petite photo significative   (elles ne sont pas de moi!)
ps2: j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, et je n’en suis qu’au début, mais ça ne veut pas dire que je ne suis pas compétente  
 

Fanny Ponthier